Le résumé de PV : une solution pour doper la visibilité de l’instance

 Dans IRP

La réunion touchait à sa fin. Installé en bout de table derrière mon écran, je prenais note de l’ultime point à l’ordre du jour, consacré à la mise en place du nouveau portail du CE, sur lequel pouvaient désormais être importés les procès-verbaux des réunions de l’instance. Puis, innocemment, un intervenant lança l’observation suivante, qui résonna pour moi comme une sentence : « De toute façon, les salariés ne lisent pas les PV… » Je croisai alors le regard compatissant que le secrétaire du CE tournait vers moi. Il partageait sans doute mon pincement au cœur, savait le nombre d’heures que j’avais consacrées à réécouter religieusement les enregistrements de séance pour rédiger un PV exhaustif et soigné.

Un complément au PV classique

Une fois la séance levée, je m’entretenais avec le secrétaire du CE, qui m’expliqua que ce constat était également frustrant pour les élus, eux qui passaient bien des nuits blanches sur les bilans sociaux et mettaient tant de rigueur à peaufiner leurs motions communes. Cette implication des représentants du personnel, j’avais toujours cherché à la mettre en valeur à travers des procès-verbaux exhaustifs, reflétant la richesse des débats. Toutefois, ce volume trop important de pages était devenu un obstacle à la lecture des comptes-rendus des réunions, car elle décourageait les salariés. Face à ce constat, je me présentais à la réunion suivante avec une proposition : en complément du PV habituel d’une trentaine de pages, pourquoi ne pas rédiger un résumé de la séance ?

L’essentiel des échanges en quelques pages

Il s’agissait, en deux ou trois pages, de rassembler les éléments essentiels des échanges : chiffres clefs, annonces de la Direction, enjeux saillants des débats, résultats des votes, etc. Si les élus restaient à raison attentifs à ce que leurs échanges soient comme d’habitude retranscrits avec force détails, ils acceptèrent ce format complémentaire. Leurs collègues pouvaient ainsi disposer d’un condensé leur permettant de prendre connaissance en peu de temps des travaux du CE. Avec ce format plus accessible et plus propice à l’affichage, les salariés n’étaient plus refroidis par la somme de pages à affronter. Ils prirent l’habitude de consulter ce document après chaque CE pour être au fait des travaux de l’instance. La fameuse observation selon laquelle « les salariés ne lisent pas les PV » ne fut en tout cas plus jamais prononcée en séance !

 

Pour toute information sur le PV de CE, de CSE, de CHSCT, etc. n’hésitez pas à nous contacter.

Tous les lundis, retrouvez nos articles sur les cas pratiques du rédacteur dans la rubrique Actualités.

http://www.lepvduce.fr/lapprobation-un-prealable-obligatoire-a-la-diffusion/

Derniers articles
Nous contacter

Remplissez ce formulaire de contact et nous vous recontacterons au plus tôt.